Découpe laser du métal

La découpe laser est économique, flexible et précise et aujourd'hui plus efficace et plus simple que jamais. Ce procédé est donc particulièrement populaire dans le secteur industriel, car il permet de travailler presque tous les métaux.

Quels sont les métaux se prêtant à la découpe laser ?

Les matériaux métalliques jusqu'à 6 mm d'épaisseur utilisés dans l'usinage industriel peuvent être découpés en toute sécurité et avec une qualité élevée :

  • Acier de construction
  • Acier inoxydable
  • Métaux précieux (or, argent, platine)
  • Métaux non ferreux (aluminium, bronze, laiton, cuivre)
  • Titane

Quels sont vos avantages de la découpe laser du métal ?

Contrairement au grignotage, au fraisage ou au poinçonnage, la découpe laser du métal apporte des avantages décisifs :

  • Une très grande précision : des traits de coupe extrêmement étroits, les designs les plus fins dans les matériaux inorganiques les plus divers
  • Une productivité accrue : La méthode est peu déformable et, selon le matériau, ne nécessite que peu de retouches.
  • Haute rentabilité : pas d’usure des outils
  • Surfaces intactes : pas de force mécanique sur la pièce, donc pas de serrage et donc pas de déformations mécaniques

Votre contact

Mike Machule
Product Management

Mike Machule

Product Manager

Domaines de compétences :
LASERS DE MARQUAGE, SYSTÈMES DE MARQUAGE PAR MICRO PERCUSSION et RAYAGE

Comment fonctionne la découpe laser du métal ?

La découpe au laser est un procédé de séparation thermique au cours duquel le métal à découper est enlevé dans la fente de coupe par un rayonnement laser continu ou pulsé. Les géométries prédéfinies sont tracées par un faisceau laser précis et le matériau est ainsi découpé. La plupart du temps, on utilise des lasers CO2 ou des lasers fibrés efficaces.

Lors de la découpe au laser, on distingue fondamentalement trois méthodes différentes selon l'épaisseur du matériau et les exigences de la pièce à usiner :

L’oxycoupage au laser

Le gaz de coupe, l'oxygène assure des processus d'oxydation exothermiques, c'est-à-dire que l'énergie libérée sous forme de chaleur par la combustion du métal soutient fortement le processus de découpe. Cette méthode convient à la production rapide de pièces.

Découpage par fusion laser

Dans le cas du découpage par fusion laser, on travaille avec un gaz inerte qui est injecté comme gaz de coupe dans le trait de coupe et qui empêche ainsi la réaction avec l'oxygène de l'air ou du moins l'inhibe fortement. En outre, l'arête de coupe ou le métal adjacent est refroidi. Il se forme une arête de coupe pauvre en oxydes, ce qui est avantageux pour toutes les pièces qui ne doivent pas être retravaillées ou pour lesquelles aucune modification du matériau n'est souhaitée.

Découpage par sublimation

La découpe par sublimation s'effectue sans gaz de coupe et est utilisée pour les tôles minces (jusqu'à environ 3mm). Ici, le matériau s'évapore sous l'effet du laser, ce qui crée une fine fente de coupe, souvent sans bavure.

Laser fibré ou laser Co2 ?

L'utilisation de lasers fibré ou de lasers CO2 pour la découpe laser du métal dépend des propriétés du matériau concerné et de l'épaisseur de la tôle :

  • L'acier de construction est le matériau le plus souvent découpé dans le secteur industriel. Pour la découpe laser de l'acier de construction, on utilise généralement des lasers CO2 pour la fabrication de roues dentées, de couvercles ou de panneaux.
  • Pour la découpe laser par fusion ou par oxycoupage de l'acier inoxydable et des métaux non ferreux, on utilise des lasers CO2.

Nos produits

Les découpeurs laser performants et rentables sont idéaux pour la découpe laser du métal jusqu'à 6 mm d'épaisseur.